Accueil Inspiration jeunes-et-autonomes en RDC part 3

jeunes-et-autonomes en RDC part 3

10438
1

Questions

Que ferons les jeunes sans l’aide du gouvernement, des entreprises ou encore des organisations ? Que ferons ces jeunes avec des compétences mais sans expérience professionnelle, que ferons ces jeunes qui ont accumulé plein de théories sur le banc universitaire mais qui n’ont jamais fait face au monde professionnel.

Au lieu de rester les bras croisés, les jeunes devraient apprendre à créer de l’emploi eux-mêmes ; mais comment ? que faut-il pour arriver à créer de l’emploi en étant jeune ; en partant de zéro ?

Quelques idées

  • Développer des compétences
  • Suivre des formations en entrepreneuriat
  • Faire une récolte d’argent de nos amis, famille pour un capital de départ
  • S’entourer de bonnes personnes et avoir une bonne équipe
  • Avoir des mentors
  • Faire de tous les problèmes étant autour de nous des entreprises

De manière générale il existe plusieurs possibilités pour que les jeunes se rendent autonomes avec plus d’une activité même si ces derniers ne semblent pas dignes de leurs diplômes. Au moment de la sélection des filières ; la jeunesse devrait être stratège en choisissant des options qui proposent plusieurs débouchés et qui garantissent un travail dans le futur, les jeunes doivent beaucoup miser sur les compétences.

Il suffit de regarder autour de soi pour remarquer qu’il y a des problèmes auxquels nous devrions trouver des solutions et ces solutions pourront être transformées en projet bancable.

La famille

En ce qui concerne les parents, ils devraient penser à investir dans l’éducation de leurs enfants, ils doivent savoir dénicher les talents de leurs enfants et les orienter dans le choix de leurs études.

Il s’avère que dans la plupart de cas ce sont nos proches qui sont la source de découragement ; quand un jeune parle d’un projet, c’est soit son père, sa mère ou un autre proche qui lui dira qu’il est entrain de perdre son temps.

Nous devons apprendre à faire confiance, à encourager, non seulement avec des mots, des likes sur les réseaux sociaux mais aussi avec un peu d’argent, un peu de matériel, etc.

Quand un membre de la famille réussit, c’est toute la famille qui réussit, c’est toute la nation qui réussit.  Alors apprenons à faire réussir les autres.

Et..

Un jeune qui se lance dans l’entrepreneuriat ne doit pas se contenter de son diplôme, de l’argent, de ces premières compétences. Il doit aussi:

  • Suivre des formations particulières
  • Etre responsable et avoir une gestion financière
  • Etre créatif et imaginatif
  • Travailler en équipe
  • Avoir des coaches ou des mentors
  • Instaurer une bonne confiance entre ses proches, ses potentiels investisseurs ou partenaires etc.

 

Si rien de tout cela n’est fait, si on ne change pas la donne, on se heurtera toujours au même problème, une jeunesse désœuvrée, désabusée et sans espoir.

 

1 COMMENTAIRE